Quetoub

29 janvier 2010

La fin d'une époque

11_11_09

Et voilà, Quetoub et Anaëlle c'est fini...
Maintenant ce sera Quetoub, Québec et Anaëlle! Et oui, non seulement je n'abandonne pas mon âne alezan, mais en plus je lui offre une chérie! Plus que quelques heures avant le départ pour la mission Québec, demain elle sera parmi nous!

Il est donc temps de passer à autre chose et d'en finir avec ce blog. Maintenant la suite de nos aventures sera là:

http://quetoubetquebec.canalblog.com/


Posté par Quetoub à 08:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 janvier 2010

Bienvenue au pôle nord!

Aujourd'hui promenade en compagnie de Myriam et Pépite. On s'était promis de se faire une balade à deux et nous avons enfin trouvé un jour qui nous convenait à toutes les deux. Ce n'est donc pas les températures polaires qui nous découragerons. Malgré tout nous restons modeste, Pépite n'est pas une habituée de l'extérieur, et le froid gagne vite là-haut sur nos loulous. Ce sera donc un petit tour!
A peine sortis de la pension, et contre toute attente, c'est Quetoub qui commence à faire son imbécile. Il enclenche la marche arrière, apeuré par un de ses multiples fantômes. Il rentre dans Pépite juste derrière, puis consent à s'arrêter pour étudier la situation. Il n'y a manifestement rien de grave, on ré-enclenche donc prudement la marche avant. C'est parti mon kiki!
Il semblerait que ça soit devenu une habitude ces derniers temps, l'alezan me fait de moins en moins confiance... Il sursaute à chaque embranchement, à chaque oiseau dans les haies ou à chaque chien un peu bruyant. Je mettrais ça sur le compte de mon état d'esprit peu détendu en ce moment, mais il va falloir re-bosser sur la confiance à pied... Peut-être même décider de ne plus monter pendant un moment pour bosser exclusivement à pied?
Pépite quand à elle apprend vite à ne pas se fier aux frayeur de Quetoub , et après quelques sursauts suit sans bouger une oreille. ça aura au moins l'avantage de calmer petit à petit Quetoub: puisque la copine est calme, il n'y a pas de raison de s'inquiéter!
Après une petite heure de balade et de discussion, nous reprenons le chemin de la pension, Dernière descente en plein vent du nord. C'en est trop pour notre résistance, et nous commençons tout doucement à nous transformer en glaçons humains! C'est donc avec soulagement que nous arrivons aux installations. Je me dépèche de desseller, de brosser et de nourrir l'animal, et c'est presque en courant que je le ramène dans son pré. Je me précipite dans ma voiture pressée de me faire un bon chocolat chaud pour réchauffer l'atmosphère!

Posté par Quetoub à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2010

Puisqu'on ne veut plus de moi...

05_01_10


Après une dizaine de jours passés à bosser, on m'informe hier soir que je ne conviens pas... Rupture de contrat 30 minutes avant la fin de ma période d'essai... Réelle incompétence de ma part ou statut d'employé qu'on jette une fois qu'on l'a utilisé? Je n'en saurais pas plus, mais une chose est sûre, c'est que ça met un sacré coup au moral. Comment avoir confiance en soit quand on se fait éliminer comme une paire de chaussettes trouées?
Du coup aujourd'hui, au lieu de faire la journée de 9h30 de boulot initialement prévue, je décide d'aller me ressourcer chez l'alezan. L'effet se fait sentir après quelques minutes: l'air est frais, ça sent bon le foin et le cuir, l'esprit s'évade enfin... Je selle mon alezan et pars en direction du manège... Malheureusement le manège est trop plein pour mes nerfs à fleur de peau. Tout le monde se bouscule, ça galope dans tous les sens sans faire attention aux autres... L'humain est décidément peu altruiste...
Myriam est de mon avis, du coup changement de programme, ce sera un petit tour dans les champs enneigés! Quand on dit que le cheval est le miroir de notre âme, je pense qu'il y a du vrai: Quetoub aussi est à fleur de peau. Idille, elle, suit tranquillement comme à son habitude.
Au détour d'un chemin, on débouche sur un champ peuplé d'équidés colorés. Tout le monde vient nous saluer, sauf ce petit isabelle qui fait son autiste la tête dans le foin. Une raie de mulet, des zébrures sur les jambes et un comportement de poney de club... Mais oui, c'est bien lui, Bacchus, sorti tout droit de mes souvenirs d'enfance! Myriam savait qu'il coulait une retraite heureuse dans le coin, il semblerait que nous l'ayons retrouvé!
Il commence à faire froid, nous rebroussons chemin. En arrivant à la pension, nous passons dire bonjour à Pépite, ancienne connaissance et maintenant jument de demi pension de Myriam. Nous longeons les paddocks, Quetoub va renifler les abreuvoirs, et en relevant le nez, intrigué par le ruban blanc au dessus de l'abreuvoir, il pose le nez dessus. Pas le temps d'intervenir, l'alezan bondit en ronflant, secoué par cette étrange clôture. Et oui, c'est que mon âne des campagnes connait bien les barbelés, mais un peu moins les clôtures électriques! Piqué au vif dans son orgueil, il se met à piaffer en décrétant que la zone est bien trop dangereuse pour qu'on y reste une seconde plus! Il sursautera même en apercevant du coin de l'oeil mon stick qui a le malheur d'être de la même couleur que la clôture piqueuse de chevaux! Après quelques minutes de franche rigolade, nous repartons en direction des stalles où Quetoub aura droit à son sacro-saint picotin!
C'est donc le coeur léger que je rentre chez moi. Merci pour cette parenthèse hors du temps et des soucis!

Posté par Quetoub à 20:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 janvier 2010

2010, le grand saut dans l'inconnu!

19_12_09

Et voilà, une année de plus qui se termine! Comme chaque année c'est l'heure de faire le bilan de l'année passée, et de jeter un regard sur les évènements de l'année à venir.
L'année 2009 a été synonyme de changement de pension pour l'animal: depuis fin avril il est enfin dans une vraie écurie de propriétaires, avec des gérants qui s'intéressent un minimum au bien-être de leur pensionnaires! Mais ce changement a sonné aussi la fin des cours d'équitation: maintenant nous nous prenons en charge tout seuls, même si ce n'est pas évident tous les jours. L'été dernier a été l'occasion de tester pour la première fois les mini-rando de plusieurs heures, avec tout le paquetage sur le dos s'il vous plait! Ben oui, il faut être un minimum sérieux! Mais au dernier trimestre et avec la fin de mes études et les galères successives de recherche d'emploi, mon assiduité à bosser l'animal a un peu faibli. Il faut dire que nous manquons d'objectifs pour nous motiver...
Enfin 2009 a été aussi l'année mon mariage! D'accord ça n'a rien à voir avec l'alezan, mais c'est important quand même!
Et que nous réserve 2010? Fin janvier Quetoub aura si tout se passe bien une nouvelle copine. Avec comme perspective de faire enfin des balades à quatre! Mais grand changement qui se profile à l'horizon: au printemps nous devrions emménager dans notre chez-nous: une grande ferme dans les Monts du Lyonnais, avec pré à côté de la maison pour les deux loulous! Ce sera le grand saut dans l'inconnu, et si ça nous réserve à coup sûr de grosses galères, je pense que ça nous donnera aussi des grands moments de joie!
Et voilà, pour le reste mystère et boule de gomme! Il nous faudra le découvrir au fur et à mesure que l'année 2010 s'écoulera!

Posté par Quetoub à 19:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 décembre 2009

Quelques flocons

On avait tellement de choses à faire aujourd'hui... Matinée chargée avec rendez-vous à droite et à gauche, et pour finir la journée en beauté, soutenance de ma thèse! Mais voilà, ce n'était pas assez drôle comme ça, alors la météo s'en est mêlée. Un petit manteau blanc au réveil qui n'aura pas perturbé nos activités matinales, quelques flocons pendant la journée, mais pas de quoi m'empêcher de soutenir et d'obtenir avec mention très honorable ma thèse de docteur en pharmacie dont le sujet était "Les maladies à transmission vectorielle chez le cheval en France métropolitaine"... Et oui, on ne se refait pas...
Finalement le moment le plus critique de la journée aura été le retour à la maison après une soirée restaurant pour fêter ça. La neige commençait sérieusement à rendre les routes glissantes. Mais nous avons fini par retrouver notre lit bien chaud! Et le Bibin dans tout ça? Et bien il a eu son seau de la journée, et foi d'alezan, c'est ce qu'il y a de plus important!

Posté par Quetoub à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 décembre 2009

A tour de rôle

En attendant l'arrivée de la miss, nous continuons les balades avec mister Quetoub. Mais on en est toujours à un cheval pour deux cavaliers... Alors fini d'être égoïste, aujourd'hui je cède mon destrier à mon compagnon piéton. Nous partons donc en direction des bois, moi à pied et lui à cheval. C'est bizarre de se retrouver de l'autre côté du miroir et de voir les fesses de l'alezan alors que d'habitude j'avais plutôt vue sur sa crinière! Et oui, en bonne cavalière qui se respecte, je suis médiocre en marche à pied, l'alezan et son passager on donc eu vite fait de me dépasser!
La nuit tombe vite au mois de décembre, et la lumière commence à décliner. Nous décidons donc de faire demi-tour à peine au quart de la distance habituelle de nos promenades estivales. Paul est galant, il me propose de faire le retour à dos d'alezan. Me voilà donc à nouveau dans ma configuration habituelle: je me laisse porter par le pas de Quetoub tandis que Paul ouvre la marche. On arrive finalement à la pension, ou nous profitons des dernières lueurs du jour pour ravitailler l'animal et le ramener dans sa coloc'!

Posté par Quetoub à 19:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2009

Merci mon bel alezan!

Je viens d'apprendre que la société chez qui nous avions déposé notre liste de mariage est en liquidation judiciaire... Tous les dons de nos amis et famille réduits à néant! C'est donc avec le coeur lourd et une boule dans la gorge que je vais chercher ma petite pomme de terre au fond de son pré.
N'ayant pas le courage de bosser, la balade s'impose! Je parts donc rênes longues vers la forêt. Le Bibin doit sentir que je ne suis qu'une passagère clandestine, il prend donc les choses en main (ou plutôt en sabot!), et avance d'un bon pas en gardant ses inquiétudes pour lui! Un petit tour d'une heure, avec un franchissement de gué exemplaire, ce n'est peut-être pas grand chose, mais au retour, le coeur s'est un peu allégé, et la boule a disparu.
Merci mon petit loup, je ne sais pas si tu as senti mon désarroi, mais tu as choisi le bon jour pour être de bonne humeur! Je relativise un peu notre malheur: quand le Bibin va, tout va!

Posté par Quetoub à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 novembre 2009

Comme au bon vieux temps

Après la balade de l'autre jour, je propose à Myriam d'échanger nos montures le temps d'une petite séance en carrière. Me voilà donc à dos d'Idille, comme au bon vieux temps.
Mais après 2 ans 1/2 de régime exclusivement alezan, comme c'est bizarre de changer de cheval! Je ne retrouve pas les anciennes sensations que j'avais avec Idille, mais le temps a passé et nous avons toutes les deux changé. Je ne peux pas me retenir de la comparer avec Quetoub, et c'est là que je me rend compte que l'animal est sacrément froid à la jambe! Idille, elle, réagit au souffle de la botte! Par contre elle est beaucoup plus raide que le Bibin, avec une bouche plus dure. finalement l'un compense l'autre, et tout est une question de sensibilisation. Je sais donc ce qu'on va bosser avec l'animal!
Myriam trouve l'alezan très anguille, et un peu paresseux aussi. Il lui fait quelques écarts dès qu'elle commence à lui demander des choses sérieuses: on ne s'appelle pas Quetoub pour rien!
Une petite vingtaine de minutes après être montée sur son dos, Idille commence à tousser. On décide donc d'arrêter la séance là. Je descend de la petite jument, toute contente d'avoir pu retrouver ma vieille copine le temps de quelques foulées.

Posté par Quetoub à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 novembre 2009

Tout allait bien...

Aujourd'hui Adeline nous rend visite. Bien sûr elle a droit à une petite promenade à dos d'alezan. Il fait beau, on rigole bien tous les trois! Adeline fait quelques foulées de trot sur la route tout se passe bien, Paul courre devant, moi je m'essouffle derrière!
On arrive vers un pré qui se prête aux exercices en tout genre. Adeline trotte un peu avec l'animal. Quelques cercles, la position est hésitante, mais elle se débrouille pas mal du tout. Elle me prête Quetoub quelques minutes le temps de faire deux tours de pré au galop. J'essaye d'obtenir un bon galop, mais l'alezan peine un peu. Il faut dire que le pré monte pas mal. Après quelques minutes je lui rend l'animal. On hésite à rentrer tout de suite ou à prendre notre temps. Adeline a envie de faire encore quelques tours de trot. Elle monte tout en haut du pré en trottant. Moi et Paul bavardons en gardant un oeil sur elle.
Tout avait l'air de bien se passer, Quetoub trottait doucement, Adeline avait l'air à l'aise, quand tout à coup on l'entend crier. Elle n'arrive plus à arrêter l'animal et commence à paniquer. Quetoub affolé par ses cris, accélère la cadence et fait quelques foulées de galop. Il reviennent tout les deux vers moi, je courre vers eux pour essayer de faire quelques chose. Je parle à Quetoub, mais la situation semble hors de contrôle. Elle est presque arrivée en bas du pré, à côté de Paul. A ce moment là, elle décide de tout lâcher et saute! La voilà à plat ventre dans l'herbe. Quetoub s'est arrêté net quelques mètres plus loin et revient vers elle. Le temps que j'arrive sur place, Adeline s'est relevée, et je me fait engueuler par Paul. Je rattrape Quetoub et dis à Adeline de remonter dessus. Bien que peu enthousiaste, elle m'obéit. Je tiens Quetoub par la rêne, et je lui fais faire quelques foulées de trot. Il ne faut jamais rester sur une chute sans remonter à cheval. Un peu vexés par la tournure qu'ont pris les évènements, nous rentrons vers la pension, Adeline toujours sur Quetoub.
Heureusement il y a eu plus de peur que de mal, mais c'est décidé, la prochaine fois je ferais monter Adeline dans le manège, en tenant Quetoub en longe. Elle a juste besoin de prendre de l'assurance dans sa position au trot, et après elle pourra se faire plaisir en balade!

Posté par Quetoub à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2009

Quetoub et Idille

Au programme cet après-midi, et bien justement pas de programme! J'étais en train de me demander ce que je pourrais faire avec l'alezan, quand je croise Myriam, la demie-pensionnaire d'Idille. C'est décidé, ce sera balade en compagnie d'Idille, une ancienne connaissance du centre équestre où j'ai fait mes armes.
Nous partons donc tranquillement en direction du village voisin, tout en discutant de nos souvenirs respectifs sur ce fameux centre équestre. Nous échangeons nos histoires et nos potins. Je lui parle d'Idille que j'ai beaucoup montée à son arrivée au centre équestre. C'était ma jument préférée, celle que j'aurais achetée si j'avais pu il y a 8 ans. Comme le temps passe vite! Dans la réalité aussi d'ailleurs: à peine le temps de faire le tour du village que la nuit tombe déjà! Nous décidons donc de regagner la pension par le chemin le plus rapide.
C'était une bonne petite balade à deux. Quel plaisir d'avoir recroisé la route de cette gentille petite jument baie! Je suis contente que son destin lui ai évité de faire du club à vie. Maintenant elle coule une vie paisible dans son pré, et c'est tant mieux!

Posté par Quetoub à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]